http://www.lunion.fr/73748/article/2018-02-03/l-ecole-esperance-banlieues-besoin-de-mecenes-pour-ouvrir-en-septembre

La première école Espérance banlieues de la région Grand Est, le Cours Colibri, fera sa rentrée à Reims en septembre 2018.

(..) L’équipe rémoise, faisant leurs, les mots de Victor Hugo : « Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons », ont choisi d’ouvrir une école Espérance banlieues, un établissement privé, hors contrat, basé sur une éducation sur-mesure, avec de petits effectifs par classe, à destination des élèves issus des quartiers prioritaires.

Pour ce faire, ils ont besoin de financements, « un budget vertigineux », en convient Alix Pelletreau puisque l’association recherche 350 000 euros pour démarrer. Un budget annuel qui passera à 500 000 euros lorsque l’école tournera à plein régime.

L’école Espérance banlieues a besoin de mécènes pour ouvrir en septembre

Vous pourrez aussi aimer